ATELIER VITRAIL DU LEMAN
MARIE-DOMINIQUE BAYLE
MAITRE ARTISAN D'ART
- Création de pièces uniques  vitraux et décors verriers
- Restauration/Conservation du patrimoine
- Transmission

A la croisée de l'art et de la technique

Atelier Vitrail du Léman, le travail du verre plat coloré en Haute Savoie

Un dossier tragique pour le patrimoine : l'Europe et le plomb

La catégorisation du plomb comme produit dangereux et toxique par l'Agence Européenne des produits chimiques ( ECHA) vise à interdire le plomb, sans discernement aucun et dans tous les pays européens ; cela signe la disparition du patrimoine vitrail et des artisans d'Art qui l'ont restauré jusqu'à ce jour depuis le Moyen-Age, et avec lui, une partie de notre identité culturelle. 

En effet, le plomb est utilisé en vitrail à 3 niveaux : 

  • pour peindre : nos grisailles utilisées pour décorer les pièces de verre contiennent du plomb qui joue le rôle d'un liant qui assure l'adhésion des pigments sur le verre
  • pour sertir : c'est l'opération technique qui consiste à assembler les pièces de verre constitutives du vitrail entre elles, à l'aide de fils de plomb (profilés en H majuscule couché)
  • pour souder chacune des intersections (étain 60 %/plomb 40 %) du sertissage décrit ci-dessus, pour au final en faire un tout, càd un vitrail

A ce jour il n'existe aucun matériau de substitution au plomb. C'est pourquoi, dans l'hypothèse où le plomb intègrerait la liste XIV du Reach (*), le plomb serait à terme purement et simplement interdit à tout usage, dans tous les pays de l'Europe.

(*) : le REACH: règlement européen entré en vigueur en 2007 pour sécuriser la fabrication et l'utilisation des substances chimiques dans l'industrie européenne. Il s'agit de recenser, d'évaluer et de contrôler les substances chimiques fabriquées, importées, mises sur le marché européen.

C'est pourquoi, conjointement avec Julien et Stéphanie PITRAT (Vitrail Saint Jean-L'Art-elier - tous deux élus consulaires), avec l'aide précieuse d'URGENCES PATRIMOINE et Alexandra Sobczak-Romanski sa Présidente et Maître Théodore CATRY - avocat d'Urgences Patrimoines, avons unis nos efforts pour la promotion de ce dossier passé sous tous les radars y compris ceux de la presse et de la radio. 

  • ainsi nous avons rédigé les courriers d'alerte à destination du grand public et des professionnels de la filière vitrail parus sur l'ensemble des principaux réseaux sociaux
  • également fait paraitre une pétition
  • envoyé des centaines de mails et de courriers aux politiques locaux, régionaux, nationaux, parlementaires européens, ainsi qu'à l'Elysée et les candidats à la présidentielle d'avril 2022 dans le cadre d'une lettre ouverte
  • passés d'innombrables appels téléphoniques aux collègues, aux fournisseurs, aux associations de sauvegarde du patrimoine, aux groupements professionnels etc...
    (...pour ma part cela représente environ 1 mois de travail avec mise à l'arrêt quasi total de la production)

L'objectif visé était le suivant : 

  • inviter les citoyens à témoigner de leur attachement au patrimoine et faire savoir leur désaccord avec le projet d'interdiction totale du plomb
  • mobiliser les médias pour assurer le passage de l'information auprès du public, des pros, des fournisseurs, des autres métiers du patrimoine...
  • mobiliser les décideurs à agir auprès de la Commission Européenne pour faire savoir qu'il est impensable de sacrifier patrimoine et métiers d'art pour un règlement inadapté et aveugle
  •  faire entendre la voix des professionnels de la filière vitrail pour demander que l'exception patrimoniale soit inclue dans les textes et permette au patrimoine et à la création de perdurer
  • mobiliser nos réseaux d'élus consulaires pour rallier les organisations professionnelles à la cause
  • travailler en complémentarité avec la Chambre Syndicale Nationale du Vitrail qui a également géré la réponse à la consultation reprise individuellement par les professionnels de la filière vitrail
  • ...

Sur les boutons de cette page, vous accédez à une partie des documents évoqués et l'appui de quelques médias sur ce dossier.

Copyright © Marie-Dominique Bayle . Tous droits réservés. CGV/CGU/RGPD